Frous-Frous et vélo, le double choc de ce week-end

ff https://www.facebook.com/events/194852470692701/

Amis parisiens, si vous avez envie de trouver un peu de lumière, de couleurs et de fun en ce début d’automne à ne pas laisser un homme politique de gauche dehors, laissez vos pas vous guider vers les quais de Seine. La péniche « La nouvelle Seine » accueille tous les week-ends jusqu’à la fin de l’année le spectacle « FROUS-FROUS, Cabaret de bonnes femmes fatales », un mélange osé de textes classiques, de chansons rétro et de danses sous le signe de l’humour, du charme poudré et de l’extravagance à talons.

Pour moi, la soirée avait commencé par un choc frontal avec une bicyclette et mon niveau de concentration était largement entamé (disons que je sentais ma cuisse droite gonfler dans mon jean soudainement trop serré et mon coude droit partir en miettes – comme quoi la droite, ça reste fragile, quoi qu’on en dise). Mais une fois le billet pris, quelques minutes de repos salvateur dans une chaise face à la Seine et à Notre-Dame et les nombreuses insultes propres à un bon défoulement proférées à l’encontre de l’indélicate cycliste, j’ai commencé à redevenir moi-même. Soit un modèle de délicatesse et d’humour ciselé.

La salle, joliment décorée, est aménagée au niveau bas de la péniche ; les coulisses sont installées derrière un paravent posé à même la scène, ce qui permet de suivre à la fois ce qui se passe devant nous et ce qui nous est suggéré.  Plumes, bas résilles, hauts talons, combi-short léopard, guêpière à la JPG, on est dans le ton. Elles sont jolies, elles sont sexy, elles sont court-vêtue, il est joli, il est moustachu, il est (parfois) court vêtu et ils sont accompagnés au piano en live (et ça, c’est cool)
L’équilibre est atteint entre chansons, scènes, gros délires et pitreries. C’est bien : on est souvent surpris, jamais déçu. Les comédiens sont à la hauteur de leur spectacle, aussi bon en chant, en danse qu’en jeu.
Ma préférence va à la reprise drôlissime et décalée des précieuses ridicules. Le texte est interprété avec humour et brio, rendu actuel par les choix inattendus de mise en scène et surtout… articulé, clair, vivant ! Rhaaaaa ! Molière à la sauce cabaret, quelle bonne idée !
Bon, je ne vais pas spoiler l’affaire avec mon enthousiasme crétin, je vous laisse prendre vos places et aller rigoler un bon coup.

PS: Cerise sur le reblochon, c’est même un spectacle conseillé par Télérama ! Damned…

Le burlesque et moi: une histoire d’amour? il y a presque 1 an, je vous faisais part d’une expérience assez… burlesque… ici: https://geckobleu007.com/2012/11/01/ma-nuit-burlesque/,

Publicités

Publié le 13 octobre 2013, dans La fée pétasse, et tagué , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Parlez après le bip...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :