Shazam!

Shazam… l’appli ifaune que je trouve la plus géniale ! On a juste à agiter un peu son téléphone portable quand de la musique passe et hop ! on sait de quel titre/interprète il s’agit. Avant, en découvrant un titre, il fallait essayer de garder en tête la mélodie et un peu de paroles et si on avait le courage, on pouvait aller s’essayer à chanter au rayon musique de la FNAC en espérant que le vendeur serait conciliant…
Donc ce concept formidable est applicable aux vêtements, voir là :
http://www.docnews.fr/actualites/dans-monde,avec-shazam-savoir-qui-porte-quoi,36,16779.html

Sauf que… imaginons ensemble…

 1- Vous croisez une personne qui porte la chemise de vos rêves. Avant, vous alliez vers cette personne, la complimentiez sur sa chemise puis lui en demandiez poliment la marque. A partir de là, vous pouviez échanger quelques minutes sur les vrais problèmes de la vie, dont celui de trouver une chemise convenable.
Demain, vous n’aurez qu’à vous placer face à cette personne et à agiter votre téléphone portable devant elle. En termes de communication, c’est moins convivial. Et si la chemise est vraiment top, impossible pour sa propriétaire de faire un pas sans se trouver devant des téléphones agités… la personne sera sans doute moins open pour discuter des vrais problèmes de la vie…

2- C’est vous qui portez une chemise que vous avez passé des semaines à chercher ; vous paradez avec flamboyance dans la rue, d’un pas léger et princier, sourire colgate aux lèvres, cheveux légèrement décoiffés par un petit vent tiède… et personne ne vient agiter son téléphone devant vous. Ce qui signifie au choix : que votre chemise est nulle, que vous la portez mal, que tout le monde s’en fout, que tout le monde a déjà la même… Dans tous les cas de figure, c’est pas cool.

3- Vous portez la chemise des rêves de tout le monde ; au début vous ne pouvez faire un pas sans voir des téléphones s’agiter devant vous, au bout de quelques jours, vous ne pouvez faire un pas sans croiser des filles portant la même chemise que vous… pas cool non plus…

4- Avec la célérité des réseaux, le moindre vêtement sera décrypté et …évalué : chemise H&M 14,99€, pantalon Monoprix 25€, chaussures André 59€… tous vos petits secrets de tenues seront dévoilés au monde. Jusqu’à présent, c’était très cool de pouvoir dire négligemment « Ah… ce petit pull… non, c’est trois fois rien, ça vient de chez (au choix) Monoprix, Zara, Etam, …», alors qu’on se roule par terre de joie (intérieurement) d’être plus remarquée qu’Hélène à côté qui porte un pull de marque, affreusement cher… Demain… ben tout le monde saura que la jupe Kenzo, pour nous, c’est un rêve lointain et très improbable.

5- Si on veut faire preuve d’originalité, il faudra trouver les articles qui ne seront pas Shazamisables. Hélas, je ne vois qu’une catégorie : les vêtements bios et éthiques. Mais là, il faut être motivée pour les porter…

Bref, nous voilà partis vers une dérive supplémentaire de la technologie. Je propose une lutte: retour au tricot et à la couture! Il y a déjà des adeptes: http://www.dailymotion.com/video/xo38s7_le-graffiti-knitting-quand-le-tricot-s-expose-dans-la-rue_news#.UYUaWKtOKM8

Publicités

Publié le 4 mai 2013, dans Extrapolations, et tagué , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Parlez après le bip...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :