Archives du blog

Freaks

Freaks – partie 1 –

Aaaaah… l’école… Ce haut lieu de l’apprentissage, de l’ouverture d’esprit, de la connaissance. Temple de tous les possibles…
Quand j’avais 9/10 ans, si on m’avait demandé qui je voulais rencontrer, quelles personnalités pouvaient (éventuellement) éclairer mon chemin et me donner une petite idée de ce que j’attendais de l’avenir, j’aurais sans doute répondu (en vrai) Tex Avery, René Goscinny, Patrick Juvet (on ne se refait pas)  et Enid Blyton (pour « le club des 5 »). Un gamin d’aujourd’hui serait peut être plus versé football ou stars de séries TV.
Mais imaginez-vous une seconde, même après une soirée au climax de la déprime, passée à pleurer en écoutant Umberto Tozzi, avoir l’idée de faire venir un banquier?
O tempora, O mores!
Aujourd’hui, il semble plus important de forger des personnalités aptes à gérer un budget que des individus capables de rêver, d’imaginer,  voir (ultime délire) de créer …
L’article est là: http://www.lefigaro.fr/argent/2015/03/10/05010-20150310ARTFIG00108-des-banquiers-s-invitent-dans-les-classes-d-ecole.php

On y découvre qu’il existe « la semaine de l’argent ». Ah bon? Et pourquoi pas celle de « la liberté de faire la sieste », celle de « l’envie de danser dans les ascenseurs » ou celle de » la confiture de fourmis »?
Et après, ben on apprend que les mômes ont besoin de comprendre le rapport à l’argent.
Et si on faisait venir des contrôleurs des impôts, des gardiens de prison, des dentistes? Histoire de donner à tous ces charmants bambins une touche de réalité-de-la-vraie-vie, de ne pas les laisser se bercer d’illusions… C’est vrai, çà. Il faut casser le rêve, le plus tôt possible. D’ailleurs, Disney a commencé, ce sera Freaks 2

Freaks – partie 2 –

Et oui, on n’a pas été Charlie très longtemps. Les militaires en charge de la protection du parc d’attraction n’ont pas le droit à un tarif réduit.  Pourquoi les remercier? après tout, ils ne font que faire leur boulot. Et ils n’ont qu’à avoir un CE.
http://www.lexpress.fr/actualite/societe/inflexible-disneyland-paris-refuse-un-tarif-reduit-aux-militaires-de-vigipirate_1661080.html 

Freaks – partie 3 –

Pour finir en beauté, Lecteur-Chéri, jette un œil à la foule ci-dessous et répond avec honnêteté: qu’y vois-tu? (prend 30 secondes, pose ta tasse, ton verre, ton sandwich ou ton paquet de tagada)

photos FN

Perso, j’aperçois un ou deux psychopathes, un pochtron, un couple de présentateurs TV des années 70, une ou deux folles, un vieux hobbit égaré, Harry Potter salement amoché après avoir reçu un mauvais sort, quelques couples étrangement  jumeaux, un vieux groupe de pop ratée des années 70… globalement, des gens que je n’ai pas envie de rencontrer. Avec qui je n’ai pas envie de passer une soirée. Par dessus tout, des gens que je ne veux pas laisser décider pour moi.

Devine quoi?

Ce sont des candidats FN pour les départementales… Flippe et cours fouiller ton bureau, exhume ta carte de vote et libère  du temps pour aller poser ton bulletin les 2 dimanches qui viennent…
Si vraiment vous y tenez, l’exhaustivité des tronches sont là. Un florilège… comme un hymne grossier à la consanguinité…
http://lekiosqueauxcanards.com/2015/03/on-avait-dit-qu-on-ne-se-moquait-pas-ben-rate.html

Sur ce, je te salue et te souhaite bon courage pour la suite…

Publicités

… Funèbre…

Récemment j’entendais à la radio qu’il existe des pompes funèbres low-cost.

 Mon premier réflexe étant comme d’habitude de googliser l’information, je découvre tout d’abord avec perplexité que la recherche de « funérailles low-cost » dans Google renvoie « Easy-jet » dans les 3 premiers sites trouvés.
C’est troublant mais à la réflexion, en effet, un bon accident d’avion est radical et l’économie peut être substantielle; encore faudrait-il être sûr que l’avion va prendre feu ou exploser en vol. A ce jour et après une enquête poussée, je n’ai pas encore trouvé de moyen d’obtenir la liste des vols qui vont avoir un accident duquel personne ne réchappera. Ni de proposition de dernier voyage ou de treck vers le Nirvana ou le Paradis. Ca pourrait être une bonne idée.

 Donc funérailles low-cost. C’est curieusement raccord avec mes activités culturelles : Ayant entamé la série « 6 feet under », (au début j’ai eu un peu de mal à m’habituer au fait que Dexter y a l’un des rôles principaux (au moins le comédien a-t-il un fil rouge dans le choix de ses personnages… d’embaumer des corps il passe au découpage…)) je suis devenue familière des problèmes liés à cet étrange métier de … comment pourrait-on dire? Pompeur funèbre? Pompe-funébreur?… croque-mort a un petit côté « Lucky-Luke » un peu plus fun….
Donc oui, c’est coûteux et oui aussi, c’est difficile à appréhender. De là à imaginer un service « tout compris » économique, il n’y a qu’un pas. Qui a été franchi. J’attends avec impatience la smartbox associée…
D’un autre côté, vu la piètre qualité des services rendus par les compagnies Low-cost, groupon ou autres prestations dites « économiques », on peut imaginer que dans ce cas extrême, au moins les clients ne se plaindront pas… A moins de communiqer depuis l’au-delà, ce qui est maintenant possible…

 En effet, l’hiver dernier passait dans les pubs au cinéma une annonce totalement hallucinante (je ne l’ai vue qu’une fois) à propos d’un service internet qui propose de faire revivre ses clients après leur mort en envoyant à leur place une série de messages, vidéos, photos aux personnes et aux dates désignées par eux.
Ce qui signifie qu’il y des tarés qui espèrent vivre en collectant des messages à faire parvenir à titre posthume. Ils sont, je n’ai hélas rien inventé.
Cela offre la possibilité d’expérimenter des surprises réjouissantes…Le matin de son anniversaire de 30 ans, par exemple, ouvrir sa boîte mail et y trouver une photo de l’oncle Georges tout sourire qui nous souhaite une belle journée. Et pourtant on nous avait soutenu depuis 25 ans que l’oncle Georges était au ciel avec les anges et les majorettes (les publicitaires et les banquiers sont en enfer, c’est inscrit dans leur patrimoine génétique).
Ou alors une mère un peu envahissante peut décider de continuer à faire partie de la vie de ses enfants par le biais d’un envoi de messages réguliers.
On doit même pouvoir mettre au point un automate qui expédie à intervalles planifiés des messages indispensables comme ceux qui rappellent les grands évènements familiaux (anniversaires, fêtes, …).

Horreur.

Ceux qui ont conçu ça sont sans doute accros à la cocaïne, mais que penser de ceux qui ont recours à ces services ? il faut être un dangereux malade pour imaginer qu’une incursion électronique de ce type puisse apporter autre chose que de la colère ou du dégout. Enfin, opinion somme toute personnelle. Comment gérer un deuil qui n’en fini pas ? A moins de créer des configurations spéciales dans les messageries, pour mettre de côté tous les messages pouvant émaner de morts, je ne vois pas trop.
Et rien que d’envisager de faire ça est en soi assez glaçant.

Nous vivons une époque étrange…

 

Les conseils gras de la fée

Quelques conseils « gras » (un nouveau concept)

–          Une semaine après la Saint Valentin (fête principalement commerciale et donc toute dédiée à l’amour des commerçants) après rangé les bougies en forme de cœur et la nappe rouge à volants, il est temps d’éprouver votre attachement pour votre moitié : faites-lui la surprise dite « de la douche froide » : je t’aime et …hop ! … je ne t’aime plus ! Pourquoi ? mais… tu n’as pas à savoir…

–          Pour les filles : enduisez-vous de cold-cream (c’est tout de même le plus efficace pour lutter contre le froid), mettez votre jogging mou et vos chaussettes de ski et invitez vos copines à venir commenter la dernière émission de téléréalité sur TF1 : « The voice » où est mis en avant non pas le look, mais le talent des participants… quelle découverte… on peut être moche et chanter bien…(ou réciproquement être une bombe et chanter comme un phoque asthmatique),

–          Sortez dans la rue et donnez des conseils débiles aux joggers qui s’évertuent à maintenir stable leur courbe de poids (un gros homme à l’air ivre fait cela très bien près de chez moi…),

–          Comme la ménagère de plus de 50 ans qui habite la banlieue, faites teindre vos cheveux en rouge ou en violet, puis optez pour une coupe courte type années 80. Effet saisissant garanti… Déambulez avec votre caddy en avançant très lentement au milieu du trottoir.

–          Envoyez à vos contacts professionnels des mails contrariants, puis disparaissez dans la nature et évitez de répondre à leurs idées de solutions…Si vos contacts sont des prestataires, ne signez surtout pas leurs contrats; il ne faut pas qu’ils s’habituent à un confort capitaliste.

–          Ligotez les prestataires informatiques sur des chaises à l’inconfort reconnu et forcez-les à s’abîmer les yeux sur des tableaux Excel pendant 8 heures consécutives. Bien évidemment, passez toutes les 10mn dans leur dos pour vérifier qu’ils travaillent et ne leur donnez aucune directives et  surtout ne faite  aucune remarque positive. Après cela, oubliez de les payer. Ils sont de toute façon trop chers. Si vous ne savez pas pourquoi vous faites cela, soyez rassuré : eux savent…

–          Utilisez un langage abscons pour faire vos demandes (quelles qu’elles soient, mais principalement professionnelles) puis engueulez vertement ceux qui n’auraient pas compris ou répondu de travers,

 

Donc, aujourd’hui c’est mardi gras. Dans mon souvenir, cela signifierait 2 choses :

–          crêpes au nutella à volonté… mais aussi période de jeûne à venir. Soit : remplissons-nous copieusement de graisses avant la période de disette.
–          Déguisements autorisés pour la journée.

Aujourd’hui la tradition des crêpes me semble lointaine (sauf dans les pubs pour les grands magasins), celle du jeûne quasi inexistante et le déguisement … mais qui se déguise encore, à part Lady Gaga (qui a par ailleurs disparu de nos médias) ?

Remettons donc ces jolies traditions au goût du jour :

–          Gavage collectif (avec les promos groupon ou wonderdeal, on doit pouvoir faire des mégas-affaires à 20€ la nuit dans les crêpes, beignets et frites dégoulinantes…),
–          Déguisement obligatoire pour aller travailler (même pour les informaticiens, mais eux seront tenus de porter des trucs décents, pour changer). Sûr qu’une réunion de direction prendrait une tournure toute autre si le PDG était costumé en Casimir, le contrôleur de gestion en Patrick Juvet (avec la veste à paillettes et les bottes blanches à talon compensé), l’assistante de direction en Godzilla et les autres directeurs en troupe de French-cancan… On ne réalise jamais assez à quel point le port de la cravate sur chemise blanche ou bleue est un élément intimidant dans une réunion. Essayez d’aborder les problèmes budgétaires de l’année précédente ou la courbe des profits dans un déguisement de Catwoman et vous verrez…
–          Le jeûne me paraît plus difficile à tenir, mais déguisé en régime Dukan ou autre aberration, on doit pouvoir le vendre…

Sur le net traînent quelques jolis dictons (source Wikipédia)
–         A Mardi gras, qui n’a pas de viande tue son coq – Qui n’a pas de coq tue sa femme
Et qui n’a ni coq ni femme, il tue qui ? son voisin, son banquier ?
–         Le soir de Mardi-Gras, il faut danser sur les fumiers pour avoir des navets
Remis au goût du jour, cela pourrait donner « le soir de mardi gras, il faut danser sur les politiques/banquiers/recruteurs (au choix) pour avoir des chances de sortir de la crise/vraies économies/missions »
–         Lune quand tu la verras nouvelle le Mardi gras force tonnerre tu entendras
Ce soir c’est la nouvelle lune ; préparons-nous donc à entendre rugir… je ne sais pas encore qui ou quoi, mais ça va rugir…

La parole populaire est tellement imagée et sage…

Ah… hier j’ai croisé Sarkozy… si-si en vrai, en cher et en os… quelle joie sans cesse renouvelée d’habiter Paris…