Taille de sous-vêtement et dangers de la télé réalité

Le lien ne saute pas aux yeux, certes.

Voici un article édifiant sur une boutique de lingerie dans laquelle les vendeuses doivent afficher leur taille de soutien-gorge:
http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5j4A7Z4hPQ5aq1i86kl_QMlqTDYuw?docId=CNG.f5dbd47cc8fcde227a0b1f3a62fd1dc5.c1

Bien évidemment, on est en droit de se demander à quoi ça sert. Tout d’abord parce qu’une cliente normalement constituée connait sa taille. Elle n’a pas besoin de pouvoir faire des comparaisons.
Alors, à qui s’adressent ces informations ? A des clients qui ne savent pas, soit au choix:
– des enfants (mais que font-ils là ?)
– des hommes… Que font-ils là ?
1 –  ils veulent faire un cadeau (et sont aidés à choisir le type de poitrine qui leur convient, pas le type de sous-vêtement qui convient à leur femme/maîtresse, conquête à venir, banquière)
2 – ils viennent se renseigner (et repartent contents: ils savent quel critère ajouter à leur recherches sur les sites de rencontre. Entre leurs compétences culinaires et leur ouverture d’esprit, ils pourront glisser un astucieux 95C).
Utilité? se rincer l’œil gratos.

Mais c’est une idée, dont le concept peut être amélioré: revenons-en à la cliente dans la boutique de lingerie. Face à la vendeuse, si elle se trouve mal pourvue, elle sera vexée et partira faire ses achats ailleurs. Ce n’est pas le but. Donc, éventuellement, les tricheries pourraient être intéressantes pour booster les ventes, mais il faudrait que les vendeuses ne trafiquent qu’un seul sein. Effet « avant – après ».

Cas 1 : Une petite poitrine peut être mise en valeur par un soutien-gorge hyper-rembourré. La vendeuse laisse deviner un micro-sein à gauche et à droite un sein galbé et pointant agressivement son téton, de 2 tailles supérieur. Elle parade au rayon des micro-tailles et aguiche les clientes en recherche de chair additionnelle.

Cas 2 : l’inverse. La vendeuse montre à droite un gros sein naturel, dans toute sa splendeur dégoulinante, façon « gant de toilette » et à gauche un sein magnifiquement soutenu et compressé, qui donne immédiatement envie de toucher. Elle parade au rayon « gaines et gros seins » (ça existe sous d’autres noms, mis l’image est la même).

Pas terrible pour le look de la vendeuse, mais efficace pour les ventes.

Bien sûr, ce procédé peut être décliné à l’envie pour plein d’articles:

–          Les jeans qui relèvent les fesses (ça existe) : à droite fesse molle façon « je ne me nourris que de Mac Do » et à gauche, le cul de déesse façon « je coure tous les jours ».

–          Le maquillage : à droite le visage gras et boutonneux, l’œil cerné. A gauche : le teint parfait et l’œil vif (attention : le maquillage ne donne pas l’air intelligent, il ne peut qu’aider à créer une illusion…)

–          La coiffure : A gauche, le cheveu plat et sans forme (comme quand on se coiffe à la maison), à droite la coupe « sortie de rendez-vous avec un visagiste »

–          Les chaussures : à droite le pied magnifiquement sublimé par un escarpin divin à 2 millions d’€, à gauche le pied couvert d’ampoule et la cheville tordue par l’escarpin made in china (mais pas cher)

Evidemment, après il faut gérer les phases « triche » et les phases « naturel »; à savoir: une fois sortie de tous les accessoires et trompes-couillons, assumer son physique « normal »,  mais il y aura bien une émission de tv-réalité pour ça (ça existe même peut-être).

Pour ce que, oui, il va falloir renouveler le genre : la télé tue. Comme les clopes. Kho Lanta en premier.
http://www.huffingtonpost.fr/2013/04/01/koh-lanta-suicide-medecin-emission_n_2992044.html

Pekin Express tue presque, mais en faisant des efforts, on devrait arriver à trouver des solutions pour améliorer le concept et  supprimer définitivement certains candidats
http://www.justfamous.fr/news/deux-candidats-de-pekins-express-enleves-et-sequestres-25943

Pourtant on le savait… même le loft a fait des dégâts… et il n’y avait qu’une piscine comme élément exotique de décor… Comme quoi pas la peine d’aller loin pour vivre d’intenses émotions télévisuelles….
http://www.voici.fr/news-people/actu-people/loana-va-mieux-et-a-perdu-beaucoup-de-poids-479425

Alors quoi ? Estampiller les émissions, leur poser des étiquettes « attention, l’abus de connerie est préjudiciable à la santé mentale » ?
Et comment faire pour obliger les gens à lire (autre chose de Marc Levy) ?

Publicités

Publié le 15 avril 2013, dans Extrapolations, et tagué , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Parlez après le bip...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :