Femmes VS Voitures – le combat –

voiture femme

Je ne sais pas si vous avez remarqué, mais les hommes qui ont des voitures neuves se comportent soudainement comme s’ils avaient peur. Attention : pas tous les hommes. La catégorie « gros-imbu-de-lui-même-qui-roule-en-énorme-et-inutile-voiture-aux-vitres-teintées-et-jette-ses-mégots-par-la-fenêtre-et-téléphone-au-volant-au-mépris-de-la-sécurité-la-plus-basique (en l’occurrence : la mienne) ».
Peur au point de rouler au milieu des voies, à une vitesse ridiculement basse et de klaxonner dès qu’on approche à moins d’un mètre.

Evidemment, ils ont mis des sommes colossales dans ces voitures. Elles ont des sièges en cuir, des vitres teintées, elles rutilent, souvent elles ont énormes…

Donc, question : Qu’en est-il de leurs femmes ? Soit à se demander : quand un homme a une femme neuve, comment se comporte-t-il ? Et comment l’a-t-il choisie?

Bon, déjà, une femme neuve ne nécessite pas la prise d’un crédit ; elle est moins chère que la voiture. Ensuite, elle ne se raye pas si on l’approche d’un peu trop près.
En entretien, la femme neuve coûtera moins cher si elle est choisie jeune que si elle commence à avoir besoin de régimes et de botox. (Et de vêtements de luxe pour compenser la chute des tissus et des graisses). Donc l’homme aura tout intérêt à choisir un modèle récent.
Alors que les voitures vintage peuvent coûter très cher et permettent de parader dans des clubs spécialisés, tout habillé pour l’occasion, les femmes trop âgées ne permettent pas de parader dans des clubs spécialisés, et les hommes n’y sont pas tout habillés.

En tenue de route, la femme jeune présente quelques incertitudes ; elle peut avoir besoin de s’essayer, de tester. La femme plus âgée a déjà tout essayé (on lui souhaite) elle sera donc moins nerveuse. Mais l’homme aime les véhicules qui ont du répondant… pas les diesels, encore moins les familiales. Encore des points perdus pour la femme plus âgée…

Sur la route, si l’homme dans la grosse et rutilante voiture sent un risque potentiel pour son véhicule, il va sortir les griffes et faire sa grosse voix. Voir employer un vocabulaire peu recommandable pour les moins de 12 ans. Que se passe-t-il s’il sent un risque potentiel d’approche ou d’emboutissage de sa femme neuve ? Eh bien il va , de façon très surprenante, agir de façon différente : souvent il va considérer que tout est de la faute de sa femme neuve (et là, qu’elle soit plus ou moins jeune ne rentre pas en ligne de compte); il va l’accuser de le faire exprès et les mots orduriers, au lieu d’être dirigés vers l’agresseur potentiel, seront dirigés vers … la femme… Curieux non ?

Si la femme neuve n’avance pas assez vite, vous pouvez parier votre paie 2013 (avec les stocks options, les parachutes en platine et les comptes à Singapour) qu’elle va se faire littéralement pourrir vocalement. La voiture neuve, elle, sera « en rodage ».

Si la femme neuve a besoin d’entretien (coiffeur, chaussures, un petit massage), elle ne sera pas écoutée ; en revanche, au premier voyant qui clignotera sur la voiture neuve, le rendez-vous sera pris sans tarder (« quoi, ils n’ont pas de service 7/7 24/24 chez BMW ? »). A quand les voyants rouges pour les femmes neuves? C’est peut-être un réflexe pavlovien: voyant rouge = faire attention, prendre soin?

Le week-end, la voiture neuve sera le prétexte à de longues balades, bras à l’extérieur de la fenêtre et musique cool à fond. La femme neuve, le week-end, aura à peine le temps d’une mini-grasse-mat’ avant de se mettre au ménage… et elle regardera la télé, avec toutes les émissions pas cools du samedi et du dimanche.

L’homme aura plaisir à se rendre au travail avec sa grosse voiture neuve et à parader devant ses collègues en détaillant bien tous ses avantages, pour les rendre jaloux. Je ne connais personne qui ait envisagé, l’espace d’une milli seconde, à venir parader au bureau avec sa femme neuve… Encore moins si elle est grosse.

En bref, il semblerait que le statut de « voiture neuve » soit nettement plus enviable que celui de « femme neuve ». Pour une catégorie d’hommes, je me répète…

Prochainement, une enquête sur les différences femmes/téléphone. Sans doute encore d’édifiantes découvertes à la clef…

Publicités

Publié le 7 avril 2013, dans Extrapolations, et tagué , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Parlez après le bip...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :