Cette semaine, j’ai bu les dernières gouttes de pluie pour connaître les pensées des Dieux…

…Mais les Dieux sont comme les princes charmants : si on arrête d’y croire, ils disparaissent…

Et pour cause : Les dieux sont en passe d’être remplacés par des machines. Et pas n’importe quelle machine : une machine qui contrôle tout, absolument de tout de votre vie. Non, pas votre ifaune, votre i-pad, votre i-pod ni même votre androïde 250G ou tous les i-pud, i-poud, i-poid, i-ped, i-pyd, i-paid que l’on pourra inventer . Tout ça, c’est de la gnognote à côté de de votre future coach personnel électronique: , le « bitfit’.Le machin qui fait tout, mais alors absolument tout pour vous à votre place et sait mieux que vous ce qui vous convient !

1984 ? Une surprise-party pour les bisounours à côté!

Voilà le topo : vous vous fixez des objectifs que le truc vous aide à atteindre. Si vous êtes bien gentils, il vous distribue … des images…, comme quoi on a rien inventé de mieux depuis le primaire. Ce que ne dit pas la pub, c’est si au bout de 10 images on a droit à une grande image (pour ceux qui comme moi sont nés très loin dans le siècle dernier). Et au bout de 10 grandes images, à un  un poster de Carla Bruni avec ses écouteurs Zik

Il ne faut pas se leurrer: les challenges sont importants: marcher, monter des escaliers, dormir la nuit, brûler quelques calories… les vrais trucs de la vie, quoi, ceux qu’on a réellement envie de mettre en valeur. Ceux pour lesquels on ressent, très profondément en soi, le besoin d’une aide 24/24… les trucs pour lesquels, petits scarabées que nous sommes, nous avons BESOIN DE NOUS SENTIR ASSISTES.  Parce que pour tout le reste, c’est vrai, nous sommes parfaitement autonomes.

C’est top: Pour mieux vous challenger, vous pouvez aussi publier sur les réseaux sociaux vos performances et les partager avec vos amis ! Trop fort ! Genre »aujourd’hui j’ai monté 50 marches » ou «j’ai marché 258 mètres dans le métro », qui fait mieux ? Du coup on va voir dans Paris (parce que je suis intimement convaincue que c’est le truc par essence du bobo parisien qui roule en 4X4 et jette négligemment ses mégots dans la rue) des tas de gens (connectés à des boîtiers) monter et descendre les escaliers, cavaler dans les escalators et piétiner dans les files d’attente. Et pourquoi, me direz-vous, se passionner ainsi pour un truc électronique qui ne fait que quantifier ce que l’on sait depuis des lustres mais que personne ne fait ? C’est tout simple :

1-      Parce qu’il surfe sur l’esprit de compétition (MOI j’ai monté plus de marches que TOI),
2-      Par ce que (et ça c’est génial) IL COMPTE LES CALORIES BRULEES. En gros : je mange un mars (357cal) et après je pars dans la cage d’escalier de mon immeuble et je monte et descend jusqu’à totaliser les 357 calories fatales. Eh ouiiiiii… les coachs humains ne sont pas capables d’annoncer précisément le nombre de calories brûlées. C’est sans doute ce qui les perdra.

C’est grave, non ?

Et ce n’est pas tout : le truc étudie votre cycle de sommeil et vous oblige ainsi à vous régler d’après ses analyses. Votre seule contrainte sera de le porter pour dormir. Moi qui croyais naïvement:
1-       Que le nuit, la seule portable ce sont quelques gouttes de parfum
2-      Que le chaque humain était unique… ben non, faut croire que non, puisqu’une bête machine peut le contrôler.
Question : qui met les données dans la machine ? Qui contrôle le corps humain ? Qui va bientôt contrôler ce qu’il reste de son âme ? Serait-ce une sorte de secte ? La secte « de ceux qui portent le bracelet de contrôle après avoir porté le bracelet qui rééquilibre les énergies » (très à la mode l’an dernier).

Dialogue :
–          Bonne nuit chéri !
–          Quoi, déjà ? mais, c’est samedi ! J’ai pas eu ma gâterie !
–          T’avais qu’à pas passer 2h dans les escaliers pour battre le record de Kevin, maintenant c’est l’heure idéale pour moi pour dormir !
–          Ahhhhh… moi c’est dans 37mn….
–          Tant pis pour toi, tu n’as qu’à lire !
–          Lire ? mais ça va pas? J’ai pas lu depuis l’école, et encore c’était parce que c’était obligatoire…
–          Trouve un truc, c’est pas mon problème ; d’ailleurs j’éteins, ça va favoriser mon endormissement ; et il faudra acheter des ampoules vertes, c’est mieux pour se détendre…
–          Mais… pour moi c’est des roses !
–          Va falloir que se synchronise, sinon on ne va pas pouvoir vivre ensemble longtemps….

Ils s’endorment avec leurs bracelets docilement allumés.
Au matin, une vibration (AAAAaahhhahhaaa…. Quelle horreur…..) leur annonce qu’il est temps de se lever et immédiatement ils reçoivent sur leurs téléphones portables la liste des challenges de la journée à venir, assortie de la liste de leurs amis Facebook qui relèvent les défis. Et aussi les calories à brûler s’ils veulent maintenir leur taille 38. Pas le temps d’un bisou.

Le soir, ils pourront festoyer autour des graphiques résultats de leur journée d’efforts. Tous connectés à leur boîtier, leur téléphone, leur i-pad, leur compte Facebook. Ils boiront des cocktails lights en se congratulant puis iront se rouler dans la coke parce qu’ils s’ennuient décidemment trop. Certains, les plus atteints, iront chanter du Patrick Juvet en montant les escaliers de tour Eiffel, par les nuits de pleine lune. On les appellera les loups-gourous…

Ce qui m’éclate, c’est que cette domination incontestée de l’homme (et de la femme, mais moins) par la machine va vraisemblablement toucher ceux qui se précipitent dans les marchés bio et les spas de toutes sorte. Ou qui prennent des cours de yoga et de méditation. Ceux qui fantasment sur leur corps, le contrôle de leur corps, leur spiritualité qui flirte avec la bourse et la dernière console de jeux…
Concédons cette « avancée » technologique… à une seule condition: intégrer au boîtier un correcteur orthographique, grammatical, syntaxique et intelligent qui force les porteurs à parler et écrire correctement… ça serait déjà ça de gagné, comme challenge…

Moi, ce que j’en dis, les Dieux, c’est « soyez cléments »  , ça va pas pouvoir durer…

Publicités

Publié le 9 décembre 2012, dans Extrapolations, La fée pétasse, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

Parlez après le bip...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :