Mon nom est Personne

Imaginez dix secondes que vous vous appeliez « Personne ». Après tout, il y a bien des gens qui appellent leurs enfants « Jason » ou « Clitorine » (si-si je vous jure je l’ai entendu…).
Sauf que s’appeler Personne n’a rien d’anodin. Vous êtes à la fois « quelqu’un » et « Personne ». Soit, vous êtes ET vous n’êtes pas. Ca ne vous rappelle rien? « Etre ou ne pas être »? Signifiant « Vivre » ou « mourir » dans la bouche de Procrastinateur 1er. Donc, s’appeler Personne revient à vivre au quotidien et depuis le moment où, enfant, on comprend le sens du mot, le dilemme d’Hamlet. Pas cool quand on sait comment il s’en sort…
Quand Personne est en âge de comprendre son prénom, il devient fou. Il est condamné à vivre couché. Personne alité. Personnalité, il devient enfin quelqu’un. Pas mal, non?
Par transitivité,  un jeune fou nommé Personne, dès qu’il se couche, devient quelqu’un de connu.
Et par symétrie? Peut-on dire de quelqu’un de connu qu’il est un fou couché? Tout au plus est-il un rat, parce qu’un rat vit au lit. Mais j’arrête, sinon je vais vous perdre et d’ici à ce que vous pensiez que je suis Personne (parce que folle), il n’y a qu’un pas. Chassé.  Mais un pas chasse l’autre, à moins que ce ne soit un clou. Qui chasse l’autre. Je frise la folie à cause du bricolage.
Mais friser la folie, ça correspond à quoi, exactement? A prendre des poils sur la tête de la folie et à les tortiller autour de rouleaux. Sauf que ça lui donne l’air con, à la folie, ces rouleaux (si tu ne me crois pas, lecteur-chéri-my-love, essaie un peu, tu verras). Et quand elle est au bout des rouleaux, la folie a l’air con, ça l’énerve. Et une folie énervée, fatiguée, qui plus est avec des bigoudis, ça s’en prend à tout le monde. Ca épargne personne. Ce qui donne une belle piste d’avenir à notre pauvre Personne.
Personne a intérêt à se faire coiffeur.

Mais poursuivons.
Etre Personne est une négation de l’essence même (au sens philosophique du terme. Nier le carburant n’a rien à voir là dedans. Même si, bientôt on circulera grâce à de l’énergie verte, et que nier l’essence prendra un sens totalement différent. Ce qui viendrait à rapprocher Personne de l’or noir, et à les éloigner au profit du tri sélectif. Mais comme personne n’y comprend rien, ça mettrait Personne en situation de grande schizophrénie. Or ou Ordure. Mais l’or, ça dure… Si vous m’avez suivie, je vous apprends que vous venez de gagner un an d’exclusivité sur ce blog et donc, vous voilà heureux comme … Personne! Ouarf, on se marre)

« Je suis Personne » en guise de présentation revient à se renier et en plus à faire une faute de français. Son interlocuteur perçoit Personne comme un pauvre être dénué de considération pour lui et incapable de s’exprimer correctement. Ce qui le mènera à le dédaigner. Et à le traiter comme … personne. Finalement, ça se tient. Sauf si Personne est coiffeur. Parce qu’on ne  dédaigne jamais celui qui a droit de vie ou de mort sur votre sens esthétique.

Quand aux situations…

Qui est là? Personne!
Et la porte claque irrémédiablement

Pour qui cette pizza 4 fromages? Personne!
Et hop, de la pizza 4 fromages, Personne n’aura que le fumet

Qui a gagné 1 million au loto? Personne!
Ah… ça c’est la bonne situation!

« Je t’aime comme personne »
Grosse baffe pour Personne

C’est à qui, cette chaise? A Personne!
Qui finira la soirée assis par terre, ou dans un coin, son verre vide (qui veut du punch? Personne!) à la main.

Si jamais Personne trouve l’âme sœur, ça peut donner un dialogue du genre:
Elle          J’aime Personne
Lui           …ah, donc tu es libre?
Elle         Mais non, puisque je te dis que j’aime Personne!
Lui          … ah, je vois, tu es égoïste?
Elle         Mais non, j’aime Personne et Personne m’aime!
Lui          … ah, tu es égoïste et con!

etc, etc…

Donc, Personne est un être brimé, qui ne peut même pas abréger son prénom (Parce que ça donnerait « Persy » et que ça évoquerait immédiatement une tête veau dans son plat. Il vaut mieux être Personne que passer pour une tête de veau (enfin, à mon humble avis) )

« Mon nom est Personne » est aussi un de mes films préférés, dont la musique me fait sautiller comme … mais vous le savez…

https://www.youtube.com/watch?v=BTaur2IF_TM

Publicités

Publié le 14 juin 2015, dans Capillotractions, et tagué , . Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

Parlez après le bip...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :