Légendes urbaines – X-tine 13

Le début de la légende là.

Ca faisait longtemps. Trop longtemps. Tellement longtemps que je dois admettre l’avoir un peu oubliée, elle et sa ville magique, ses expériences de téléportation et son combat de justicière.
Je me permets donc un petit retour en arrière, une percée dans le trou noir de la vie ouebienne. X-tine, ce clone issu d’une opération de crowd-funding, a transformé brillamment sa condition de clone-sexy en super-justicière-révolutionnaire et baguenaude maintenant (non pas dans les pâturages) sous terre, occupée à la création d’une idéal pour l’humanité. Pour une fois que les fonds communs sont utilisés à bon escient, on ne va pas se plaindre.
Mais il semblerait que la science ne soit plus sa préoccupation première. J’ai en effet reçu samedi dernier cet étrange mail:

« Salut, je vais gagner l’Eurovision l’année prochaine, mais j’ai besoin d’aide. As-tu une idée? »

Ah…. Pour gagner l’Eurovision, il faut soit être transgenre, soit homophobe mais beau (c’est là) et chanter en anglais. C’est bien aussi  porter un costume à paillettes, de faire peur ou d’avoir l’air illuminé.  Gros challenge…

eurov

J’ai donc pris ma plus belle plume et conseillé à X-Tine de se rencarder sur ce qui se fait de plus ringard et provoco-débile, afin de préparer sa prochaine victoire. Un peu de sex-attitude de bas étage, un costume à la frontière de la production Disney et de l’univers de Tim Burton, des paroles dignes d’un élève de CE2.

Elle m’a remercié et m’a posé la question suivante « et comment provoquer de l’émotion? ». Vaste question. En effet, lors de sa conception, X-tine n’a reçu que du fonctionnel; fonctionnel qu’elle a élaboré et transformé tout à son honneur, mais qui reste éloigné du concept de sentiment et d’émotion. Et d’abord, des gens seraient-ils disposés à payer pour intégrer de l’émotion à un clone? Et quelles émotions? J’étais plongée dans un abîme de perplexité et un bain moussant jaune quand le message suivant est arrivé: « je veux chanter une chanson d’amour, mais je ne sais pas ce que c’est ». Arghh… Par définition, « chanson d’amour à l’eurovision » évoque aussitôt des dégoulinures sucrées dégueulasses, pas de vestes à paillettes et pas de chorégraphie de l’enfer. Un truc chiant. Aucune chance de gagner. Et comment expliquer l’amour à un robot? Aucune idée, ça me paraît aussi impossible que d’inculquer la notion de « sentiment » à un téléphone portable ou de « délicatesse » à une box SFR. Ou encore de chercher la rédemption sur netflix. Dans notre univers geek, il faut s’asseoir sur l’essence de l’humanité. Et dans notre univers de téléréalité, se double-asseoir  sur les notions de culture et d’intelligence.

Perdue dans ces conjectures, je me suis mise à imaginer la combinaison parfaite pour que X-tine gagne le prochain concours.
Du sexe, de la violence, un zeste de revival années 80, de la testotérone, des démons surgis de l’enfer de nos passées, de la technologie, l’héroïsme nécessaire à notre survie dans ce monde de crise, le tout piloté par des informaticiens fous, gavés de sucre de palme et de bière japonaise.
Forte de ces conclusions édifiantes, je lui ai conseillé de se mettre au karaté et d’oublier tout velléité de sentimentalisme. Et j’ai continué mes agonies aquatiques aux couleurs d’eau croupie. (comprenne qui pourra, j’écris ici pour un public averti, qui lui, saura).

La réponse m’est parvenue dans la nuit, X-tine affirme avoir trouvé son gourou, l’homme qui va faire d’elle une nouvelle égérie pop. Dithyrambique, elle me décrit avec force commentaires élogieux son nouveau héro et joint une vidéo de « Celui qui Sait ».

https://www.youtube.com/watch?v=ZTidn2dBYbY

Si tu observes attentivement, tu verras arriver la petite pub pour la bière. L’association « survivor » + picoler du houblon me laisse pantoise, mais laissons l’humanité se construire à sa façon. Tremble, Suède, la France se réveille (et plus de Waterloo qui tienne)

Bon, si par hasard tu n’as vraiment rien de mieux à faire, je te conseille ce pur moment de nostalgie…

https://www.youtube.com/watch?v=mSYpXal_QcA

Publicités

Publié le 25 mai 2015, dans Histoire de clône..., et tagué , , . Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

Parlez après le bip...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :