Archives Mensuelles: janvier 2015

Merci pour ce moment…

Dans « Mon nom est Personne », film culte s’il en est, Personne a ce moment d’une intense philosophie, il dit: « On rencontre quelques fois son destin sur la route qu’on a pris pour l’éviter ». 

Il en est, hélas, de même pour des gens.
Ces gens que l’on croise justement sur la route que l’on a pris pour les éviter, créant de petits ou grands moments de solitude.

Par exemple, un chauffeur de taxi. Celui qui m’a cueillie à la gare de Lyon, le 9 Janvier, (second jour des attentats) et a passé tout le trajet à émettre sur l’actualité des réflexions où la beaufitude le disputait à la grande bêtise. Je passe sur les considérations à caractère scatologique, les insultes au gouvernement et l’attitude limite agressive. Mais EN PLUS il chantait « la chenille » entre deux remarques sur les sujets diffusés à la radio, donnant à la course un côté surréaliste, voire schizophrène. Merci pour ce moment.

Autre exemple, le type derrière son guichet au cinéma. Cinéma d’art et d’essais, je précise. On se dit, ben là, on va éviter les mastiqueurs de pop-corn, les bruyants, les agités, les pas polis. On va voir un film par trop débile, sans pubs avant, confortablement installé dans un siège dont les ressorts font mal au fondement (il faut souffrir un peu, pour se cultiver). On se dit même, allez, je vais faire une bonne action, je vais partager ma carte UGC et inviter la mamie qui est devant et demande un tarif réduit alors que, manifestement, ce n’est ni la bonne heure, ni le bon jour.

J’ai déjà expliqué par là tout le concept de l’invitation au ciné, https://geckobleu007.com/2011/01/10/ugc-duo-la-carte-pour-se-faire-des-amis/

En gros, la carte permet d’inviter quelqu’un à chaque séance. En général, un ami, un conjoint, mais parfois, quand on est seul, quelqu’un qui attend et qui a l’air sympa. Ou fauché.
Sauf que non. Le type au guichet, qui j’en suis sûre il y a peu défilait à mes côtés, une pancarte « je suis Charlie » brandie au-dessus de sa tête, tout plein d’amour et de tolérance pour son prochain, le type au guichet donc, me cueille direct devant tout le monde d’un « ah non ! ça c’est n’importe quoi ! Pas devant la caisse !». En substance : on peut inviter des gens, mais discrètement, avant d’arriver devant la caisse. Pourquoi ? Sans doute parce que la caisse est une zone de non-droit, particulièrement dangereuse et surveillée. Ou alors que ça ne se fait pas, d’avoir des sursauts de gentillesse gratuite, surtout pas en public. Merci, merci pour ce moment.

Il y en a plein d’autres. S’assoir dans un autolib dont le sol est jonché de papiers gras, se retrouver cerné au ciné par des gens qui parlent et s’agitent exactement comme s’ils étaient dans leur salon, se faire inonder par une gerbe d’eau glauque sur le périph’ une nuit où il pleut des cordes et ou les voitures passent à toute vitesse faisant tanguer votre modeste 125, se faire insulter par un gamin de 8 ans par ce qu’on lui fait remarquer qu’il traverse au rouge.

Alors à vous tous qui ne me lisez pas, je voudrais dédicacer ce post. Et vous souhaiter qu’un jour, à force d’abuser de la patience des gens dit « normaux », vous vous heurtiez à plus gros, plus grand, plus bête, plus fort, et qu’il vous défonce le crâne à coup de boîte de clous, puis vous tire par les cheveux dans de l’eau froide, vous force à ingurgiter du pop-corn rassis et vous fasse écouter en entier l’album de Kenji Girac dont voici un extrait, mix des Gipsy kings et du cultissime Rabi Jacob https://www.youtube.com/watch?v=FndmvPkI1Ms

 smtb

 

Publicités

Fraternité, tolérance et …

En ces temps troublés où la propension est plutôt à la tolérance, il y en a qui ne se gênent pas pour être… comment dire… en dehors des tendances ?
Pour exemple, cet édifiante nouvelle : La Russie interdit aux gays et transsexuels de conduire.
http://www.konbini.com/fr/tendances-2/russie-interdit-conduite-aux-travestis-et-aux-transexuelles/

Je cite « La liste inclut également les fétichistes, les voyeurs et les pédophiles mais aussi les joueurs compulsifs et les cleptomanes. Cette législation est censée réduire les accidents de la route en interdisant aux personnes ayant des troubles mentaux de s’aventurer sur la route. »
Voilà voilà.
Comment dire… Le plus simple est de procéder par analogies (comme tu le sais, Lecteur-Chéri-Mon-Amour, l’analogie est mon fer de lance. Ou comment twister le point de vue de Napoléon pour qui « un petit dessin vaut mieux qu’un long discours»)
Imaginons-nous dans un pays où les dirigeants pensent « à la russe » (on n’est pas obligés d’imaginer Depardieu en maillot de bain). Et transposons.

Parlons, par exemple, des cons.
La connerie peut facilement être mise en parallèle avec une maladie mentale :
(Maladie mentale : Souvent associée, à tort, à une faiblesse, à une perte de contrôle ou encore à des événements pénibles mais spectaculaires, lesquels sont souvent médiatisés –
See more at: http://www.fondationdesmaladiesmentales.org/les-maladies-mentale.html#sthash.nqC5oxV5.dpuf)

La connerie peut être pénible, spectaculaire, l’apanage des faibles. Pour le résultat d’une perte de contrôle, je suis moins sûre, parce que ça suppute qu’il y ait eu un jour « contrôle » or les cons ne me paraissent pas contrôler grand-chose d’autre que leur connerie et ça, ils ne le perdent jamais.
Donc, dans un raisonnement dit « A la Russe » (attention, il y a des trucs « à la Russe » que j’aime bien. Les cornichons, par exemple), les cons, malades mentaux, peuvent être interdits de conduite. Je suggère d’élargir le concept : interdisons-leur de voter et de se reproduire, ils représentent un danger pour la marche du monde.

Les vieux sont faibles et assistés. Qu’est-ce qu’on pourrait leur interdire ? … par exemple, on pourrait décider qu’ils n’ont pas le droit de sortir de chez eux ? Dehors, faibles et sourds, ils mettent en danger les conducteurs de 4X4 en se promenant en travers de leur route.

Les pauvres aussi sont faibles et assistés. On devrait leur interdire d’accéder aux grandes et belles cités bobo. Ils ne devraient pas avoir le droit de se cultiver en allant, par exemple, voir des expos ou des pièces de théâtre. Interdisons la culture aux pauvres.

Les chômeurs sont totalement fous après avoir eu à faire à pôle-emploi. Il faut d’urgence les empêcher de semer le désordre. Interdisons-leur donc de prendre les transports en commun, ils seraient source de danger pour ceux qui ont un job. Et comme ils n’ont (par extension) pas le droit de conduire, ils seront chez eux. Cachés. Pour plus d’effet, comme ils ne pourront plus se manifester, excluons-les aussi des statistiques, comme ça on fera croire que le chômage baisse.

Les gros ? Interdits d’avion et de train. Ils prennent trop de place. Ils débordent sur les minces, ils ont les doigts gras , ils sont mal habillés.

Les moches ? Interdits de selfie, de parution sur FaceBook. Il faut que les enfants croient en la norme « magasines », que les jeunes filles se mettent au botox à 15 ans et que les jeunes femmes se fassent refaire les seins à 23.

Les petits, les grands ? Interdisons-leur de s’habiller ! Créons des tenues pour les gens « hors-standard ». Un uniforme bleu foncé pour les trop grands, un rouge foncé pour les trop petits. Et des plumes au fondement des roux.

Les maigres ? Sacrilège ! Il faut payer pour être maigre ! Interdisons-leur l’accès aux restaurants, aux plages, à tous les endroits où ils pourraient semer la pagaille en réveillant la jalousie de ceux qui veulent maigrir.

Les gens qui lisent ? (s’il en reste) Quel danger! ils peuvent inciter à réfléchir! Interdisons leur l’accès aux librairies, séquestrons-les et ligotons-les sur des chaises de bureau (les moches bleues bas de gamme qui font mal au cul) face à « touche pas à mon poste ». Ceux qui réfléchissent et sont éminemment subversifs sont plus que dangereux pour le peuple. Il faut TOUT leur interdire. Je propose qu’on les trépane. Ils pourront faire le public chez Hanouna.

Les mal habillées ? Au ban de la société ! Interdisons-leur de sortir en dehors de tranches horaires précises (2h à 5h du matin, par exemple), ainsi elles ne perturberont pas l’esprit grégaire. Toutes en slim et baskets à talons compensés !

Les roux? Interdisons-les tout court, brûlons-les. Ce sont des sorciers. Et ils ont des plumes…

Bon, on va arrêter là, c’est trop déprimant.

Rien à ajouter

uderzo

 

Parce que tu le vaux bien

Meilleur vœux à tous!

Voeux Léonard

http://www.finissons-en.com/
Résas sur Billetreduc  http://www.billetreduc.com/128812/evt.htm