Légendes urbaines: X-tine – La Défense en alerte

(Le début est .)

Je ne peux m’empêcher de trouver étrange la corrélation entre mes expériences avec la société Progressive et quelques évènements relayés par les médias au cours de ces derniers jours.

 Tout d’abord, un vol accompagné de dégradations dans une tour de la Défense a fait l’objet d’un entrefilet dans quelques journaux : Au 23ème étage d’une tour de bureaux, les locaux abritant le siège de la société Progressive ont fait l’objet d’une visite nocturne. Les ordinateurs ont été saccagés, les dossiers réunis en une pile ont été aspergés d’une eau de Cologne bas de gamme au parfum tenace et, plus grave, les supports de sauvegarde ont été fondus et assemblés en une sculpture représentant Xavier Bertrand, tandis qu’un portrait de Nadine Morano a été réalisé en touillettes à café.

Quelques jours après, les médias ont de nouveau fait référence à cette société, qui s’est trouvée être la cible d’autres malveillances :  Une prise d’otages a mis le 23ème étage en émoi.
Une jeune femme blonde s’est introduite dans les locaux en prétendant faire partie du personnel d’entretien. Sous la menace, elle a rassemblé tous les « recruteurs » de Progressive dans une même pièce puis les a obligé à téléphoner à tous leurs contacts pour les renseigner quand à l’avancement de leurs dossiers. Elle a ensuite contraint le personnel à servir des boissons chaudes et des biscuits aux employés de ménage, ces derniers ayant été invités à se prélasser dans les salles de réunion. Selon certains témoignage, elle aurait poussé la cruauté jusqu’à obliger certains recruteurs à apprendre aux gens du ménage à faire des patiences sous Windows et à raconter des blagues par le biais de la messagerie.

Les mauvais traitements ont duré 12h consécutives, sans pause cigarette ni accès à la machine à café et aux sites internet de rencontre.

Libérés en fin de journée par leur étrange persécutrice qui aurait disparu sans crier gare, certains salariés, incapables de supporter une telle violence, ont fait de graves de crises de nerfs. Depuis leur libération, une cellule de soutien psychologique a été mise en place pour leur permettre de recouvrer un semblant de raison.

 Le personnel vit maintenant dans la terreur : la jeune femme les aurait menacés de revenir à n’importe quel moment et de leur faire subir des brutalités barbares encore plus insupportables, comme de s’adresser poliment à leurs interlocuteurs ou, summum de la cruauté, répondre par message écrit en toutes lettres aux candidatures qu’ils recevront. Certains employés, rendus fous par ces perspectives féroces, ont préféré  se faire porter pâles ou présenter leur démission.

Les forces de l’ordre, mobilisées pour la semaine, occupent le 23ème étage et ont charge de protéger les salariés de Progressive.

X-tine semble avoir trouvé de nouvelles cibles et son intelligence ainsi que ses capacités d’adaptation semblent s’être bien développées ces derniers temps. Bien évidemment, je vais guetter la moindre information qui pourrait faire référence à ses agissemments. Je ne pense tout de même pas que la benne de roses rouges livrée au théâtre de la porte St Martin soit de son fait…

La suite ici

Publicités

Publié le 12 février 2012, dans Histoire de clône..., et tagué , . Bookmarquez ce permalien. 3 Commentaires.

Parlez après le bip...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :