Légendes urbaines: X-tine 6

Si vous voulez connaître le début, allez là Opus 1, puis là Opus 2, là Opus 3 , là Opus 4 et là Opus 5

 Depuis avant-hier il s’est passé des choses étranges:
Les journaux font mention d’une agression sur un coiffeur de lointaine banlieue. L’homme a été séquestré dans sa boutique pendant une partie de la journée. Une « grande jeune femme blonde » l’a maintenu attaché sur un siège du salon, l’a recouvert de coloration à l’ammoniaque rousse et a lui a rasé le crâne. Une cellule psychologique a été montée dans le salon afin de recevoir les clientes traumatisées par la vision de leur coiffeur chauve et orange incapable de prononcer autre chose que « pas si long les pointes, pas si long les pointes ». Le pronostique vital de la victime n’est pas engagé.
Des recherches sont menées pour localiser la femme, mais sans succès jusqu’à présent.

 Le laboratoire a été visité dans la nuit de jeudi à vendredi. Il manque des modules qui devaient être intégrés à X-tine. Malheureusement, ces modules ne sont pas terminés et leur utilisation pourrait présenter des effets de bord négatifs… Par exemple, le module « comportement social » n’a pas été mis à jour avec ,entre autres, les banquiers. S’il était utilisé pour mettre à jour X-tine, elle pourrait, compte tenu de son agressivité naturelle mal maîtrisée, mal réagir en présence d’un banquier un peu virulent.
Les ordinateurs ont semble-t-il été piratés.
De la peau synthétique, quelques yeux de verre ainsi que des dents ont disparu. L’auteur du cambriolage signe clairement ses méfaits… mais n’a laissé aucune trace permettant de la localiser.

X-tine est donc lâchée seule dans un environnement qu’elle ne connaît pas.

A 05h18 jeudi, j’ai reçu un mail de source inconnue qui me dit « JE VEU TE RENCONTRER… CE SOIR A LA TOUR FL ». J’hésite un peu à me rendre à ce mystérieux rendez-vous…

A 19h30, décidée à ne pas bouger, j’ai entendu des sons étranges en provenance de la cage d’escalier. Cris étouffés, bruits de lutte… Comme si une bataille faisait rage. Une porte a claqué, un voisin a appellé à l’aide: on a retrouvé mon voisin sexy assommé dans l’ascenseur… Il gisait inerte. A ses côtés, une poignée de cheveux blonds et ce qui ressemblait à des lambeaux de peau synthétique. Un morceau de papier était fixé sur son pull; on pouvait y déchiffrer: « PLU PARLER DE LUI ».
La police a tôt fait d’arriver et de reccueillir quelques informations sur l’agression. Une grande blonde très énervée a surgi en fin de journée dans le hall de l’immeuble, a attendu le passage de mon voisin (sexy), l’a suivi dans l’ascenseur et l’y a assommé sans explications.
J’ai comme l’impression que X-tine n’aime pas la concurrence ouebienne et qu’elle a mal supporté de ne pas être le seul objet de mes commentaires… Glacée par cette découverte, je décidais de faire la morte pour la nuit.

Depuis, je n’ai pas bougé, n’ai pas communiqué avec l’extérieur. M’attendant à recevoir des nouvelles de X-tine, je laisse ma boîte mail ouverte.

La suite ici

Publicités

Publié le 21 janvier 2012, dans Histoire de clône.... Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

Parlez après le bip...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :