Premier billet, je teste

Bon, je suppose qu’ici je peux écrire tout ce qui me passe par la tête…

Je vais essayer, juste pour voir ce que j’ai dans la tête…

Donc, voila, je reviens de 3 semaines en Australie, un peu de printemps au coeur de l’hiver, ça ne fait de mal à personne. Je ne vais pas m’étaler sur mes vacances, je pense que tout lemonde s’en tape copieusement et ceux qui ne s’en tapent pas doivent simplement être jaloux, donc, sujet à éviter. En plus, rien de transcendant à raconter, des vacances restent des vacances, je suis (hélas) comme tout le monde, il ne m’arrive rien d’exceptionnel et ma vie n’est pas un film (ni d’action, ni romantique, ni rien)

Là, je suis connectée par habitude, pour voir si j’ai amis; éh bien, non, je n’ai pas d’amis… où plutôt: oui, j’ai des amis, mais ils ne sont pas connectés; ils travaillent, EUX… Moi, je ne travaille pas, je suis au chômage, comme une (trop) grande partie de la population (que je salue au passage). Bon, je ne suis pas totalement inactive, hein, je suis en train de m’établir en tant qu’indépendante (pfff…. ça fait bien, quand même…), dans ce vaste secteur d’activités qu’est l’informatique. La concurence est rude, c’est pas gagné; surtout face à ceux qui sont prêts à travailler 20h par jour, qui connaissent tous les mots qui font peur (et que personne ne comprend, faut pas se leurrer) et qui font leur pub activement.

Bon, je viens de décider d’écrire comme si je m’adressais à un vaste public, histoire de me faire ma minute de gloire à moi; je crois me souvenir que c’est Andy Wharol (excusez pour l’orthographe, je ne suis plus très sûre), qui disais que tout un chacun a 15 mn de gloire dans sa vie. Il est temps que je me les fasse, mes 15mn, le temps passe vite.

Donc, je salue mon public adoré. Je le remercie d’être là, attentif et ouvert, et de me permettre de m’épanouir dans l’écriture. A u passage, j’ai toujours rêvé d’écrire; là j’en profite lâchement, je suis direct en ligne, ça me donne l’impression (ô combien énivrante) d’être publiée…

Ahhhhh…..je vais rester sur cette impression pour aujourd’hui, ça suffit à me contenter

A+

 

Publicités

Publié le 16 décembre 2005, dans Extrapolations. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Parlez après le bip...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :