2013

Ecrivons vite tant que la page est encore blanche…
Pour ce nouvel épisode, à vous de jouer!

Après un conte d’hivers, préparez-vous pour un songe,
Celui d’une nuit d’été,
Evitez de faire trop de bruit pour rien et de jouer les mégères apprivoisées,
Ne vous égarez pas dans la comédie des erreurs et les peines d’amour perdues!
Affectez du moins l’apparence de la vertu
Vivez la nuit comme les rois,
Le jour comme le fou, l’amoureux et le poète:
Farcis d’imagination!
Faites en sorte que tout soit bien qui finisse bien,
Et surtout, surtout…

Faites comme il vous plaira! 

Merci à Wiliam Shakespeare pour l’aide…

… What else?

Publicités

Publié le 1 janvier 2013, dans La fée pétasse, et tagué , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :