Les 15 minutes qui vont changer ta vie

imagesCABN33P6

Je ne sais pas pourquoi, c’est toujours associé à des crétins en fringues molles qui se noient dans le soleil de fin de journée, sans réaliser qu’ils loupent l’apéro.

Eh oui, public-chéri-mon amour, on va rentrer dans du lourd en cette footballistique fin de WE. On aborde le « développement personnel », ce nouvel opium du peuple qui n’a plus les moyens de s’en acheter, de l’opium. Du bon, je veux dire.
C’est un vrai virus, ce truc : impossible de déambuler tranquillement dans une librairie sans être assailli par la mode de la « bonne pensée ». Donc, constat fait de l’omniprésence des livres de « développement personnel » (DP) sur les rayons des librairies (librairie : n.f. lieu où on trouve ces drôles d’objets de papier et d’encre, à couverture cartonnée), je me dis qu’après tout, moi aussi, je peux t’offrir tout le DP que tu veux. En plus, ce sera gratos, sans douleur et rapide. Parce que moi aussi, je veux participer au grand renouveau de l’humanité !
C’est gratos , mais si tu y tiens, tu peux entrer en contact avec moi via le formulaire du même nom (« contact », pas « moi ») c’est trop bien fait, ce blog, et je t’enverrai aussi sec mon IBAN pour que tu puisses me gratifier de tout l’argent que je vais te faire économiser en psy, en alcool et en souliers à hauts talons hors de prix.

Ce préambule (nécessaire) achevé, allons-y.

Le DP, cette nouvelle icône de la branchitude pour tous ceux qui éprouvent le besoin de se faire des nœuds au cerveau, mais pas dans le bon sens. Ce truc immonde qui surfe sur la vague de la crise (parce qu’honnêtement, si tout allait bien, personne ne penserait même à améliorer quoi que ce soit).
Dans une liste glanée sur le oueb, prenons quelques exemples et extrapolons ensemble les idées sous-jacentes. Demain, tu verras, tu souriras au soleil et tu danseras sur le chemin du boulot.

– « vivre en pleine conscience ». OK, comprend qui tu es, regarde toi, assume tes actes, tes qualités, tes défauts. Sois honnête, en gros.

– « n’oublie pas d’être heureux ». Et cela bien sûr totalement indépendamment de ta condition sociale, de ton job (voir de ton absence de job), de tes revenus. Le bonheur est dans ta tête, tout est si beau avec un sourire ! Allez, souri un peu, tu vas voir ! Ben moi, j’ai essayé de sourire ou de parler gentiment aux gens (de ma propre initiative) et n’ai récolté que des regards suspicieux, des remarques débiles ou carrément des gens qui fuient… En gros, ça fait peur. Et le bonheur ne se trouve pas dans le dernier i-phone, même si, il y a quelques années, le bonheur était « simple comme un coup de fil » https://www.youtube.com/watch?v=ki4TLe2EGAo. Aujourd’hui, les téléphones n’ont plus de fil. Faut chercher ailleurs. Reste bien le pied de l’arc-en-ciel, mais c’est un tuyau hasardeux.

– « estime de soi ». C’est tellement simple : tu es grande, belle, mince, tes cheveux flottent légèrement au vent en renvoyant des reflets d’or, ton regard est limpide, tes vêtements tombent parfaitement, ta démarche est altière, quand tu ouvres la bouche tes paroles enchantent, ton entourage est céleste…

– « pleine conscience », bon, on en a déjà parlé. A ce stade, tu dois au moins avoir une petite idée de qui tu es. Et fuck les autres.

– « comment se faire des amis ». Epineuse question. Sur Facebook, c’est stupéfiant de simplicité, mais ne te laisse pas enduire d’erreur. Dans la vraie vie, ça demande un petit effort. (Effort : regarde dans le dictionnaire, ça devrait t’aiguiller pour ce qui va suivre…)

– « transformez votre vie ». Sous- entendu: tu sais ce que tu veux, donne toi les moyens, accroche-toi. Revoir la notion « d’effort ». Affronte l’échec, tombe et relève-toi sans accuser les autres. « Yes, we can ! », dans une autre langue. Mais déjà, pour reprendre deux concepts évoqués plus haut, apprends à lire et à faire un effort. Oui, même se laver les mains en sortant des toilettes peut être considéré comme un effort…

– « éloignez-vous des personnes toxiques ». En gros, fuck les cons.

– « respect et harmonie ». Soit : politesse, civilité, gentillesse non feinte. C’est tout bête, mais dire « bonjour » et merci », c’est un bon début. Et lâcher son téléphone quand on te parle aussi. Et se laver les mains en… bon OK, tu as compris l’idée.

– « vous valez mieux que ce que vous pensez ». Alors ça, ça voudrait dire que tu penses. Si c’est le cas, bravo !

– « la pensée positive » : voir le verre à moitié plein, même s’il est sale. Aimer ton banquier. Trouver drôle Frank Dubosc. Rêver en lisant Marc Levy. A ce stade, si tu te sens con, c’est normal.

– Le coloriage anti-stress : lâche ton i-phone, ton i-pad, ton i-vresse, prend tes crayons de couleur (au pire, commande sur amazon) et éclate-toi ! mets du bleu, du rose, du jaune partout ! Après, tu peux aller sur les marchés artisanaux des villes proches, vends-les en proclamant que tu as vu la lumière grâce à un lézard. Tu mangeras du tofu, des racines et tu t’habilleras de coton recyclé. Quand tu trouveras ça beau, tu sauras que tu as accompli une révolution personnelle.

Pour finir, une petite analyse. Mais pourquoi les gens ont-ils besoin de ces livres ? Avançons une théorie, une logique en 10 étapes.

1 – je regarde la télé
2 – je communique via mon ordi
3 – J’ai plus d’amis virtuels que réels
4 – je me mets à penser que les gens sont intéressés par ce que je mange, alors je mets des photos de mes frites sur les réseaux sociaux. Et je me sens bien.
5 – je ne sors plus de chez moi, à quoi bon, j’ai tout sur internet
6 – les vrais gens commencent à me faire peur, ils sont palpables et incontrôlables, je ne peux pas les éteindre quand ils me gênent.
7 – je me sens un peu seul
8 – je me sens très seul
9 – je déprime, il faut trouver une solution
10 – je commence à lire des livres de DP

J’admets: J’ai envie de taper sur les gens qui achètent des livres de « développement personnel ». Fort. Taper fort, je veux dire.

Publicités

Publié le 15 juin 2014, dans Extrapolations, et tagué , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Parlez après le bip...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :