Les affranchis raccourcis?

Bon, vite fait parce que ça ne mérite pas de perdre trop de temps.
Aujourd’hui, nouvelles surprises dans les affranchis :

  • Une rubrique télé (comme Eric Dussard dans A la bonne heure, mais ne moins moqueur, nous sommes sur le service public tout de même)
  • Pas de gouvernement provisoire (ouf, ça devenait poussif)
  • Donc, pas de ministres ni de questions sans queue ni tête (re-ouf)
  • Je m’aperçois que plus d’Alexis Lacroix… depuis combien de temps a-t-il abdiqué ? Je serais bien en peine de le dire… A vrai dire je m’en suis rendue compte parce que Daniel Morin intervient moins… Mais leurs joutes ne vont pas me faire défaut…
  • 10 mn d’émission en moins…

 C’est ce dernier point qui m’esbaudi le plus… quoi ? 10 mn de moins ? Mais pourquoi ? Par ce qu’ils n’arrivent pas à trouver de co-animateurs qui tiennent la route (appelez-moi, moi aussi je veux bien essayer…) ? Par ce qu’ils ont usé tous les chroniqueurs ? Parce qu’ils sont à bout de concepts mous ?
J’ai tout dabord cru à un crochet « élections » et écouté avec attention la tranche 12h20-12h30, intitulée « A votre écoute, coûte que coûte » (vous pouvez l’écouter ).
Au début, impossible de savoir s’il s’agit d’un mauvais canular (n’est pas Pierre Dac qui veut, encore moins Orson Wells ); on a l’impression d’entendre un mix de Denise Fabre (malgré tout le respect que je dois à cette sympathique grande dame de la télé) et de Pierre qui fait l’accueil téléphonique  dans « le père Noël est une ordure ».
Il est donc si difficile de se renouveler?
Les mots me manquent pour retranscrire ce que j’ai entendu… Tellement mou,  insipide et convenu dans le ton que ce ne pouvait être du réel. Tellement idiot et basique qu’il est difficile de croire que ça est été du supposé drôle. La conlcusion qui s’impose est que les auditeurs sont des bourins. Merci le service public…
Par pitié, mettez une intro : ça arrive comme un cheveu sur une salade grecque, le ton est monocorde, les personnages insipides… qui peut rire de ça ? A moins que le simple fait d’être décalé à une heure de grande écouté justifie un éclat de rire…
Une parodie des émissions qui sont le fond de commerce des radios concurrentes ? France Inter a vraiment besoin de rentrer dans une joute de ce niveau ? 

Mettez-nous François Morel, que ce soit au moins élégant..

Publicités

Publié le 16 janvier 2012, dans Les affranchis vs A la bonne heure, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Parlez après le bip...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :