Le paradis à partir de 6€90/mois.

C’est ce que propose Bouygues. Pas mal, non ? …le paradis… j’ignorais qu’on pouvait l’atteindre en payant, mais si ça peut compenser certains écarts de comportement, pourquoi pas. (Ce sont les nouveaux forfaits Eden…)

Alooooors… on plusieurs possibilités :
– 6€90: c’est la base; le truc le plus méchant du mois aura été de refuser de monter dans l’ascenseur avec le femme de votre voisin sexy. Le plus compliqué étant de trouver un prétexte.
– 14€90 : c’est si on a été moyennement méchant. C’est au lieu de monter un chemin de pierres à genoux.
– 21€90 : on a été un peu vicieux. Mais ça évite le fouet et les lamentations…
– 34€90 : On a été carrément mauvais ; façon DSK ou Berlusconi (comme ça par exemple:)

A notre époque perturbée, le téléphone est ses multiples possibilités serait donc nirvanesque. Il est déjà plutôt omniprésent et omniscient.. alors de là à franchir le pas qui en fait un objet divin…

L’être humaine a donc besoin d’un paradis pour se sentir pleinement épanoui ? Sans doute.
Dans sa version primaire, l’accession au paradis sous-tendait un comportement ayant trait à l’aspect religieux de nos actes. Mais l’époque évolue (O tempora! O mores!) et Monsieur Bouygues, se sentant parfaitement légitime dans le rôle d’un hypothétique Dieu œuvrant pour notre bien et profitant de la marche universelle de l’acquisition de tout et de tous grâce à l’argent, permet maintenant à tout un chacun de s’offrir  le repos éternel et le permanent bonheur.Pour moins de 35€ par mois, quels que soient nos actes, la rédemption est promise par les publicitaires de Bouygues.
Une question tout de même : la qualité du paradis est-elle en rapport avec le montant versé ?
Si 14€90 c’est pour danser la lambada avec St Pierre en robe de bure sur fond d’usines désaffectées, je préfère tabler sur 34€90 et zouker avec Georges Clooney (dès qu’il aura fini ses guignolades au café) sur une plage de sable blanc…

 Personnellement j’aurais plutôt tendance à considérer le téléphone (maintenant on dit « Smartphone », ça doit signifier que c’est un outil intelligent…) comme un suppôt de Satan traitreusement infiltré dans le quotidien de tous. Le téléphone,  nouvel opium du peuple ; impossible pour certains de s’en passer ; plus désirable, plus petit, plus discret qu’un humain (plus facile à faire taire aussi)… insidieusement configuré pour devenir indispensable et incontournable, lien direct entre soi et le reste du monde… au centre du vortex de nos folles ambitions d’ubiquité…

Bientôt, il sera directement greffé dans le cerveau de chaque nouveau né et n’aura plus besoin de batterie ou périphériques. Toutes les informations transiteront directement par l’esprit… whaaaaaa…

En attendant, l‘utilisation du téléphone occasionne parfois certaines situations rocambolesques… ma préférence (ce qui suit est une histoire vraie) va à cette femme allongée sur la table du gynéco (donc dans le plus simple appareil et … les jambes en l’air…) qui ne s’est absolument pas démontée lorsque son précieux prolongement vital a émis un doux chant : elle s’est levée, a pris la conversation et l’a menée, nue, sur la chaise du cabinet médical… tout à fait détendue !

Sinon, quelques indélicats discutent de choses passionnantes et ne pouvant  souffrir de délais dans les musées (j’ai failli assister à une rixe entre une jeune femme qui surveillait une expo et une femme plus âgée qui déambulait en braillant ses commentaires à Beaubourg…), d’autres le font à vélo (ce qui donne une conduite hasardeuse et sporadique), en scooter ou en voiture (même remarque), au cinéma, dans le train, le bus… tous ces détails croustillants des vies de nos congénères, jetés en pâture dans la mémoire collective… si on pouvait créer des containers à connerie, les éboueurs auraient du souci à se faire…

En conclusion, l’accès au paradis a l’air obligatoirement payant; cela signifierait-il que personne ne peut y accéder grâce à un comportement exemplaire? aurait-on tous quelque chose à se faire pardonner? gasp…

Publicités

Publié le 27 octobre 2011, dans La fée pétasse. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Parlez après le bip...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :