Ma vie industrielle / Haïkus

Haïku du TGV:
La vie du rail tane le corps et l’esprit de l’itinérant.

Haïku de la neige et du TGV:
La neige bloque le serpent de métal et le corps de l’itinérant,
Heureux celui dont l’esprit léger flotte dans l’espace temps.

Haïku de la zone:
La zone industrielle ancre le corps et fige l’esprit,
S’en échapper rend léger le pas et  fleurie l’âme.

Haïku de la ferraille (réservé aux initiés…):
La ferraille flotte et vole,
Question de dénomination 

Haïku alimentaire:
En zone lourde est la sustentation,
Fugace la tentation,
Persistant le goût du graillon

Publicités

Publié le 30 novembre 2010, dans Extrapolations, Ma vie industrielle, et tagué . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Les commentaires sont fermés.