forêt magique

Incroyable comme cette forêt (4m50 par 3m50 tout de même) a absorbé ce qu’il me restait d’énergie vitale. Comme si toute mon essence s’était diluée dans les couleurs, imprégnant le tissu et me laissant vide et gelée…
Bons moments de transe pendant lesquels aucun obstacle ne se dresse entre l’image emplissant le cerveau et le bout du pinceau, concentration tournée sur la couleur et tranquilité de l’esprit. Trop cool
Hum, petite précision: il s’agit d’un décor de théâtre…
Et OK: c’est pas très modeste… je ne sais pas si je vais le laisser…
Publicités

Publié le 13 mai 2010, dans Extrapolations. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Parlez après le bip...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :