Archives du 13 mai 2010

forêt magique

Incroyable comme cette forêt (4m50 par 3m50 tout de même) a absorbé ce qu’il me restait d’énergie vitale. Comme si toute mon essence s’était diluée dans les couleurs, imprégnant le tissu et me laissant vide et gelée…
Bons moments de transe pendant lesquels aucun obstacle ne se dresse entre l’image emplissant le cerveau et le bout du pinceau, concentration tournée sur la couleur et tranquilité de l’esprit. Trop cool
Hum, petite précision: il s’agit d’un décor de théâtre…
Et OK: c’est pas très modeste… je ne sais pas si je vais le laisser…