Archives du blog

La pieuvre dumbo, conseils de rentrée.

 

Ca devait arriver: le post des conseils de rentrée.
Cette année, nous aborderons la rentrée par le biais du développement personnel, ce nouvel ami du bobo.
Commençons en douceur et humanité, par remplacer l’animal que vous avez abandonné sur une aire d’autoroute, ou perdu dans la forêt, cet été. La mode, cet automne 2015, est à la mixité. Mixité, certes, mais conservons une aura de dignité, d’inattendu  et d’originalité.  Votre nouveau compagnon sera donc une pieuvre Dumbo

Et je n’invente rien… la preuve:

pieuvre dumbo

La pieuvre Dumbo, donc, me paraît l’élément idéal pour fêter l’arrivée de l’automne. En effet, la longue saison grise et pluvieuse qui s’annonce mérite son étendard. Et quel animal pourrait l’incarner mieux qu’un hybride de Kraken et  d’éléphant volant doté de trop longues oreilles? Moi, ça me paraît bien. (Pour rappel, le kraken est une créature fantastique issue des légendes scandinaves médiévales. Il s’agit d’un monstre de très grande taille et doté de nombreux tentacules, capable de saisir la coque d’un navire pour le faire chavirer, ses marins sont noyés et parfois dévorés -je vous donne du rêve, non? -)
Le kraken pour le côté effrayant, trop imposant quand on l’aborde , capable de nous engloutir, de cette morne saison et l’éléphant volant mignon pour éviter les prises abusives de substances interdites (c’est valable toute l’année).
Puisque la mode est au développement personnel, je vous propose donc de vous fabriquer un aquarium (vous pouvez utiliser votre baignoire, ainsi vous vous laverez au robinet et éviterez de gâcher l’eau) et d’y élever une pieuvre Dumbo. Pour la plus grande joie des petits, elle existe aussi en jaune. Regardez comme c’est mignon!

pieuvre dumbo2

Comme ça, vous pourrez passer l’automne à filmer votre pieuvre Dumbo et à poster des vidéos de pieuvres mignonnes sur YouTube et Facebook. (le chaton est galvaudé et surfait)
Sans compter que, quand vous serez lassés de votre pieuvre Dumbo (qui peut atteindre 1m50 de long), vous n’aurez pas besoin de l’abandonner sur une aire d’autoroute, risquant ainsi de subir l’opprobre de toute une population bien pensante. Non! Il y a mieux et beaucoup plus discret: vous pourrez la découper en rondelles et la cuire au gril, faisant d’une pierre deux coups: vous recyclez votre pieuvre (ainsi, pas de gachis) et vous invitez vos amis à un barbecue raffiné et original, tout ça sans dépenser un sou! Si vous n’atteignez pas le nirvana du développement personnel avec cette idée, moi, je ne sais plus quoi faire pour vous.
Vous connaissez la pieuvre Dumbo depuis 3mn seulement et déjà, elle promet d’apporter une touche de vie à votre appartement, de vous aider à respecter la planète, de réjouir la vue de vos enfants, de faire de bons dîners entre amis et tout ça dans la plus grande discrétion: la pieuvre Dumbo n’émet aucun son, se nourrit de vers et ne nécessite pas de toilettage. De plus, au risque de me répéter, je vous rappelle que vous en finirez avec elle très très discrètement et proprement (c’est fondamental, pour moi, la propreté).

Autre information importante: Ce qui ressemble à la tête de votre nouvel ami est en réalité une sorte de sac de muscles qui contient tous les organes du corps. Quel animal formidable: tout dans la tête!! Je vous entends de là: Si seulement on pouvait lui ressembler!
J’exauce votre souhait de suite, voilà ce que ça donnerait, en rose au milieu de la photo (perso récurant de ma dernière découverte culte « the mighty boosh »).

MB

Non seulement ce n’est pas très joli, mais qui aurait envie de n’être qu’une tête? (en même temps, il vaut mieux n’être qu’une tête que n’être qu’un cul, mais c’est un avis personnel). Où aviez-vous la tête? Je vous enjoins à plus de réflexion.

Mais ne nous égarons pas et continuons ce post spécial « développement personnel automnal ».

  • Des statistiques récentes ont prouvé que travailler avant 10h du matin était une torture (ce qui m’esbaudi, c’est qu’il faille faire des stats pour en arriver à cette conclusion) (c’est là).
    Donc, conseil de l’automne: ne vous pressez plus et dormez le matin. A défaut d’être bien accueilli au bureau, vous serez beau, frais et détendu. Et en pleine possession de vos moyens (ce qui vaut mieux pour rechercher un job)
  • D’autres statistiques viennent à votre secours (j’ai des sources puissantes cette semaine) et me permettent de vous délivrer le conseil ultime, celui qui va révolutionner votre vie:
    Jouer à Tetris (c’est là) va vous aider à maitriser vos pulsions!
    En gros, si vous avez envie de mettre votre poing dans la face de votre chef, de vous jeter sur le chocolat ou de crier très fort dans l’oreille du bébé qui braille à côté de vous dans le métro, ne flippez pas et précipitez-vous sur votre téléphone pour entamer une partie. La raison invoquée par l’article est « ça vous distrait ». Si depuis Tetris on n’a pas trouvé mieux pour se distraire, je m’incline.

Bon, je vous laisse. Si vous m’avez suivie jusqu’ici, sachez que je vous aime avec toute la sincérité qu’on peut développer sur les réseaux sociaux. Je vous laisse en bonne compagnie, à très vite!

louphoque

Publicités

Le cri du poulpe

 

A Paris, par temps de neige, les joyeux pilotes de 2 roues vont à pieds. Ce qui leur donne l’occasion de faire des rencontres. Après avoir croisé des scouts en short (il faudra qu’on m’explique l’intérêt de porter le short par -3degrés) et des pots d’échappement de scoot’ écrasés (j’aurais préféré voir des pots d’échappement en short et des scouts écrasés…), admiré de belles dames haut perchées coincées sur des îlots secs au milieu d’une mer gelée et glissante (souvent ces îlots étaient des plaque d’égout, comme quoi il n’y a pas de dégout à assumer ses goûts en matière vestimentaire) et glissé de concert avec  des touristes qui ne reculent devant rien pour découvrir notre belle capitale, il m’est soudainement revenu une légende urbaine qui a la dent dure :
Les jours de neiges, sur les parcelles vierges de traces de pas (donc là où la main de l’homme n’a pas encore mis le pied), à proximité des arbres, si on reste immobile et concentré, on parvient à entendre le cri du poulpe ; un chant étrange et envoutant, doux comme un chocolat viennois et puissant comme un banquier prêt à signer une assurance vie. C’est dire…
Poupidou, le cri du poulpe résonne encore à mes oreilles… il m’accompagnait à l’exposition Soutine, parmi les portraits torturés et les animaux éventrés. Je me demandais, dans un éclair, pourquoi Soutine n’a pas eu l’idée de peindre un scout éventré, le visage tordu et la moue dégoutée ? Oui, pourquoi ?

La petite fille à la poupée, écrasée par le poids de son avenir sans doute glauque, l’enfant au jouet ont les couleurs ne sont pas sans rappeler les écorchés… la déchéance, ou portrait d’une femme mûre avant l’ère Loréal…

chaim-soutine-desolation_decheance

et cet arbre puissant,soutine-arbre

ces glaïeuls qui paraissent respirer…

soutine G

La neige, la marche, le cri du poulpe « poupidou », tout ça a créé une mystérieuse alchimie qui m’a fait aimer Soutine… mais toujours pas les scouts…