Archives Mensuelles: septembre 2015

La pieuvre dumbo, conseils de rentrée.

 

Ca devait arriver: le post des conseils de rentrée.
Cette année, nous aborderons la rentrée par le biais du développement personnel, ce nouvel ami du bobo.
Commençons en douceur et humanité, par remplacer l’animal que vous avez abandonné sur une aire d’autoroute, ou perdu dans la forêt, cet été. La mode, cet automne 2015, est à la mixité. Mixité, certes, mais conservons une aura de dignité, d’inattendu  et d’originalité.  Votre nouveau compagnon sera donc une pieuvre Dumbo

Et je n’invente rien… la preuve:

pieuvre dumbo

La pieuvre Dumbo, donc, me paraît l’élément idéal pour fêter l’arrivée de l’automne. En effet, la longue saison grise et pluvieuse qui s’annonce mérite son étendard. Et quel animal pourrait l’incarner mieux qu’un hybride de Kraken et  d’éléphant volant doté de trop longues oreilles? Moi, ça me paraît bien. (Pour rappel, le kraken est une créature fantastique issue des légendes scandinaves médiévales. Il s’agit d’un monstre de très grande taille et doté de nombreux tentacules, capable de saisir la coque d’un navire pour le faire chavirer, ses marins sont noyés et parfois dévorés -je vous donne du rêve, non? -)
Le kraken pour le côté effrayant, trop imposant quand on l’aborde , capable de nous engloutir, de cette morne saison et l’éléphant volant mignon pour éviter les prises abusives de substances interdites (c’est valable toute l’année).
Puisque la mode est au développement personnel, je vous propose donc de vous fabriquer un aquarium (vous pouvez utiliser votre baignoire, ainsi vous vous laverez au robinet et éviterez de gâcher l’eau) et d’y élever une pieuvre Dumbo. Pour la plus grande joie des petits, elle existe aussi en jaune. Regardez comme c’est mignon!

pieuvre dumbo2

Comme ça, vous pourrez passer l’automne à filmer votre pieuvre Dumbo et à poster des vidéos de pieuvres mignonnes sur YouTube et Facebook. (le chaton est galvaudé et surfait)
Sans compter que, quand vous serez lassés de votre pieuvre Dumbo (qui peut atteindre 1m50 de long), vous n’aurez pas besoin de l’abandonner sur une aire d’autoroute, risquant ainsi de subir l’opprobre de toute une population bien pensante. Non! Il y a mieux et beaucoup plus discret: vous pourrez la découper en rondelles et la cuire au gril, faisant d’une pierre deux coups: vous recyclez votre pieuvre (ainsi, pas de gachis) et vous invitez vos amis à un barbecue raffiné et original, tout ça sans dépenser un sou! Si vous n’atteignez pas le nirvana du développement personnel avec cette idée, moi, je ne sais plus quoi faire pour vous.
Vous connaissez la pieuvre Dumbo depuis 3mn seulement et déjà, elle promet d’apporter une touche de vie à votre appartement, de vous aider à respecter la planète, de réjouir la vue de vos enfants, de faire de bons dîners entre amis et tout ça dans la plus grande discrétion: la pieuvre Dumbo n’émet aucun son, se nourrit de vers et ne nécessite pas de toilettage. De plus, au risque de me répéter, je vous rappelle que vous en finirez avec elle très très discrètement et proprement (c’est fondamental, pour moi, la propreté).

Autre information importante: Ce qui ressemble à la tête de votre nouvel ami est en réalité une sorte de sac de muscles qui contient tous les organes du corps. Quel animal formidable: tout dans la tête!! Je vous entends de là: Si seulement on pouvait lui ressembler!
J’exauce votre souhait de suite, voilà ce que ça donnerait, en rose au milieu de la photo (perso récurant de ma dernière découverte culte « the mighty boosh »).

MB

Non seulement ce n’est pas très joli, mais qui aurait envie de n’être qu’une tête? (en même temps, il vaut mieux n’être qu’une tête que n’être qu’un cul, mais c’est un avis personnel). Où aviez-vous la tête? Je vous enjoins à plus de réflexion.

Mais ne nous égarons pas et continuons ce post spécial « développement personnel automnal ».

  • Des statistiques récentes ont prouvé que travailler avant 10h du matin était une torture (ce qui m’esbaudi, c’est qu’il faille faire des stats pour en arriver à cette conclusion) (c’est là).
    Donc, conseil de l’automne: ne vous pressez plus et dormez le matin. A défaut d’être bien accueilli au bureau, vous serez beau, frais et détendu. Et en pleine possession de vos moyens (ce qui vaut mieux pour rechercher un job)
  • D’autres statistiques viennent à votre secours (j’ai des sources puissantes cette semaine) et me permettent de vous délivrer le conseil ultime, celui qui va révolutionner votre vie:
    Jouer à Tetris (c’est là) va vous aider à maitriser vos pulsions!
    En gros, si vous avez envie de mettre votre poing dans la face de votre chef, de vous jeter sur le chocolat ou de crier très fort dans l’oreille du bébé qui braille à côté de vous dans le métro, ne flippez pas et précipitez-vous sur votre téléphone pour entamer une partie. La raison invoquée par l’article est « ça vous distrait ». Si depuis Tetris on n’a pas trouvé mieux pour se distraire, je m’incline.

Bon, je vous laisse. Si vous m’avez suivie jusqu’ici, sachez que je vous aime avec toute la sincérité qu’on peut développer sur les réseaux sociaux. Je vous laisse en bonne compagnie, à très vite!

louphoque

Ce que veulent les gens…

Il y a peu, alors que je râlait de voir mon téléphone (ou ce qu’il en reste) prendre des décisions à ma place (et toujours les pires décisions), je me suis entendu répondre « Oui, mais c’est ce que les gens veulent ». « Ce que les gens veulent », comme un sésame monstrueux à la débauche d’automatismes et d’empêchements de penser en rond qui nous assaille au quotidien.
La vraie question serait: « les gens » veulent-ils vraiment être pris pour des cons, ou ont-ils depuis longtemps  cesser de se poser la question de savoir si, oui ou non, on les prend pour des cons? Ces dernières semaines j ‘ai reçu au moins 50 mails m’enjoignant à payer des factures ou à donner mon numéro de carte bleue (merci au passage à tous ceux qui se laissent spamer…). Mais QUI est encore assez crétin pour  payer des trucs qu’il n’a pas commandé? On voudrait nous faire croire que « les gens » commandent en ligne tellement de tout et de rien qu’ils ne sauraient plus eux-mêmes distinguer un piège grossier d’une envie folle de chaussures rouges? C’est un peu la même question que « mais que diable pensent des personnes semi-publiques pour s’inscrire sur des sites de rencontres adultères sous leur vrai nom? ». Est-ce moi qui suis parano ou est-ce le reste de l’humanité qui est intellectuellement diminué en ce qui concerne les bases de la sécurité sur internet?

Le pire, c’est que le principe de l’automatisme est tellement ancré dans nos quotidiens que personne ne s’insurge de voir des organismes (gouvernementaux ou non) n’accepter que le mode de règlement « par prélèvement ». L’accès direct sur le compte en banque du con de base est en effet le moyen le plus simple de se payer. Ou de s’augmenter. Ou de faire des opérations en douce. Comme, de toute façon, les banques n’envoient plus de relevés, tout ça est assez transparent. Comme, de toute façon itou, les documents envoyés par voie postale sont indigestes et incompréhensibles, les mutuelles et autres bandits autorisés peuvent bien faire qu’ils veulent. Et si le con de base veut réagir, grand bien lui fasse: il paiera 85 cts d’€ la minute pour essayer de faire entendre raison à un répondeur vocal. C’est dommage qu’on ne puissent pas se mettre en grève de banque, de mutuelle ou bloquer le périphériques à coups de mails suspects…

Si c’est ça que « les gens » veulent…

« Ce que les gens veulent » est venu à moi sous deux autres formes ce week-end.

1 – Une pub pour un opticien qui met toute son intelligence au service d’un concept redoutable: la paire de lunettes que l’on peut retrouver grâce à son application i-phone. C’est Atol et ça s’appelle Téou. (Rien que le nom, pas du tout inspiré d’une chanson à peine connue, fait pitié). Ca déchire. Non seulement le système est embarqué dans les branches des lunettes, ce qui oblige à la conception de modèles larges en plastique moche, mais en plus, ils n’ont manifestement pas pensé que les gens portent des lunettes pour voir. Pour voir leur écran de téléphone portable, par exemple. Tout le monde n’est pas hyper-bigleux, mais la cible, si. (je le sais, j’en fais partie). Laisse-moi te dire, Monsieur l’Opticien: sans mes lunettes, je peux jeter mon téléphone par la fenêtre. Il ne me sert à rien. Alors à moins d’inventer des écrans tactiles en braille, ton appli, tu vois ce que tu peux en faire… Sans compter que mettre toute ton intelligence pour fabriquer des lunettes qui bippent quand on les siffle aurait été aussi efficace. Mais si « les gens » veulent piloter leurs lunettes via leur téléphone, déjà qu’ils pilotent leur sommeil via leur montre, tant mieux. Tant qu’on ne me fait pas piloter mon frigo via ma balance (ce qui serait moins con), tout va bien. D’ailleurs, on devrait faire ça: en plus de « mangez-bougez », « 5 fruits et légumes par jour », « marchez 30 mn par jour », mettre en place une connexion entre l’estomac et le frigo, qui verrouille ce dernier dès que l’apport calorique du jour (calculé par l’i-phone connecté à la fourchette) est atteint. Et gère en direct avec le supermarché du coin le réapprovisionnement. Comme ça on pourrait écouler tous les stocks surproduits et les fermiers n’auraient qu’à se la fermer.

2 – Une autre pub (ahhhhh, la télé, cette source inépuisable de conneries) m’a présenté le comble de la malbouffe: le poulet (on passe ici sur les batteries et les conditions de vie des gallinacés) tout prêt mais à faire soi-même: on prend le poulet prédécoupé, on le glisse dans le sachet « pour ne pas salir le four », on lâche là-dedans un liquide aux allure de colique de bébé malade et on fait cuire. « Ce que les gens veulent » donc, c’est manger des trucs tous prêts en ayant l’impression de préparer et surtout ne pas avoir à nettoyer le four. On peut aussi manger dans des assiettes en cartons, avec les doigts et jeter la nappe avec tout le reste une fois qu’on s’est essuyé les mains et la bouche dessus. Mais le mieux serait l’injection pendant la nuit. Comme ça, en plus, on pourrait louer des appartements sans cuisine.

Mais c’est bien tout ça, parce que « les gens » ont ainsi gagné du temps.
Et le vrai luxe,  c’est ça: le temps.
Sauf que « les gens », ce qu’ils ne voient pas, c’est l’arnaque ultime: on leur fait gagner du temps pour mieux le leur voler, à grand coup de téléréalité, de jeux débiles et de livres de Marc Levy.

Hl

C’est la rentrée, pleure en silence dans les embouteillages, parisien mon frère, mon ami. Mais ne pleure pas trop fort, on pourrait te coller une appli i-phone qui te permettrait de gagner 10 mn en te lavant avec l’eau de tes larmes. Et je mets ça parce que nous sommes dimanche et que je suis polie.