digressions

Ne perdons pas de vue l’essentiel, à savoir ce qui ne nous a pas attendus pour exister et existera encore longtemps après notre passage éclair  -au regard du temps galactique- sur cette malheureuse planète maltraitée par les misérables scarabées que nous sommes -au regard de l’échelle universelle-.

Les atomes, les ondes, les vibrations, autant de témoins silencieux mais néanmoins présents. Silencieux donc intelligents. Ce qui n’est pas le cas de tous. D’aucuns peuvent être silencieux et bêtes. Voir silencieux parceque bêtes (mais ce serait signe d’intelligence, …. alors… un paradoxe de plus?)

Ce qui est dommage, c’est que la relation n’est pas bijective. Je m’explique: si toute intelligence prend sa source dans une forme de communication, hélas, toute forme de communication de donne pas naissance à une source d’intelligence… ce serait trop beau.

Héhéhé, vu le nombre hallucinant de mails,sms, textos, status facebookiens et autres concepts ouebiens qui circulent de par la planète, le potentiel « intelligence » est énorme… mais bon, il faut croire que le potentiel « débilitant » l’est tout autant…

 

Je propose, pour en revenir à un équilibre supportable, que l’on fasse un projet de collecte des infos cosmiques.

Le vote est tout vert.

 

___________________

 

Précision nécessaire à la bonne compréhension de ce qui va suivre:

L’action se situe au mitan des années 80, les concepts « groupe zéro » et « art minimalistes » me sont totalement inconnus, mais l’approche par la diversité des supports et les détournements de matières ou d’objets commencent à me séduire.

 

En des temps reculés ou l’art contemporain m’était une totale et absolue abstraction mais néanmoins titillait mes neurones, il m’est arrivé de visiter une expo d’art dit « contemporain » à Montréal.

Aucun souvenir des oeuvres exposées sauf un, très précis:

Au détour d’un couloir, un coin de mur expose un petit carré en alu brossé qui s’orne d’un joli et simplissime motif … extase… Simplicité, efficacité, format attractif, en un mot: oeuvre accessible.Je traîne l’amie qui m’accompagne vers cette découverte agréable (étant restée totalement imperméable au reste des oeuvres exposées), pour lui faire part de mon enthousiasme.

Enthousiasme immédiatement douché par les hurlements de rire de l’amie: il s’agit du picto qui annonce la présence de l’extincteur de l’étage. Design, certes, mais de là à être qualifié « d’oeuvre »…

 

Aujourd’hui, plus de 20 ans après ce cuisant échec dans mes premières tentatives d’appropriation du sens critique artistique, je lis dans une très sérieuse revue d’arts l’extrait de critique suivant « l’art y est libre de vivre sa vie […] tout comme un manche d’incendie dans un musée d’art moderne n’évoque pas tant sa fonction qu’une énigme esthétique... » (Connaissance des arts, Fév 2010, Le Mastaba I de JP Raynaud )

… comme quoi…. la définition d’art, d’oeuvre, de concept et leurs perceptions restent agglutinées à une frontière mouvante et mal localisée…

 

 

Groupe ZERO : « Baptisée d’après le moment zéro du compte à rebours, lors du lancement des fusées, ZERO veut selon Mack créer une « zone de silence avant le nouveau départ » et entraîner dans l’art une dématérialisation de l’oeuvre d’art. La toile n’est plus la page blanche qui servirait à une individualité de s’exprimer, elle est le réceptacle de phénomènes sensibles »

http://boomer-cafe.net/version2/index.php/Arts-plastiques-dans-les-annees-50/Groupe-Zero.html

 

Art minimaliste: Le minimalisme (ou art minimal) est un courant de l’art contemporain, né dans un groupe de plasticiens au début des années 60 aux Etats Unis, basé sur le principe de l’économie maximale des moyens.

Source wikipédia

 

___________________

 

Quelques bizarreries  de fin de semaine où se mêlent dans un joyeux désordre la découverte de l’inframonde,  accessible par un intermédiaire cosmique, le rêve de la carotte sauvage et le très contemplatif « Single man », ode non Hamletienne à la procrastination suicidaire. … à suivre …

Publicités

Publié le 28 février 2010, dans Extrapolations. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Parlez après le bip...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :