Le défi de la semaine

Lecteur-Chéri-Ma-sauce-Soja,
Cette semaine, défi! (et le défi n’est pas de tenir la journée de la femme sans distribuer de claques)
Ecrire une histoire en moins de 100 mots (pour ne pas user mon clavier, ni le bout de mes doigts). 100 mots n’étant pas sans mots, celle-ci en fait 98.
Si ça t’amuse d’essayer, surtout ne te retiens pas…

Les flashes de la tour Eiffel animaient  la nuit, dessinant les contours des pavés  sur lesquels les talons de la fille claquaient. Elle avançait en reine impudente, la jupe courte, les lèvres fardées.
L’homme tapi attendait.
Les talons claquaient.
Il sentit ses paumes devenir moites.
Les pas étaient tout proches.
Le cœur de l’homme accéléra. Sa proie était à portée de mains.
Devinant où il l’attendait, elle sourit à la lune.
La précision de son geste la ravit.
L’homme s’effondra dans un souffle, sa ceinture à la main.
Le claquement des talons reprit. La tour Eiffel clignotait toujours.

Publicités

Publié le 12 mars 2018, dans Extrapolations, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Parlez après le bip...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :